CINEMA ANDERNOS DOLCE VITA

16 mars 2018

premier engagement...

Nos engagements 

  •                         Votre confort est le premier engagement de « La Dolce Vita » :

 

  • larges rangées (1,20 m) et larges fauteuils (0,60 m)

  • salles en gradins = excellente visibilité de l’écran
  • accès Personnes à mobilité réduite,
  • larges accès aux salles,
  • circulations aménagées,
  •   
  • espaces d’attentes de qualité,
  • que vous vous trouviez dans la plus grande ou la plus petite salle, vous bénéficiez de la même qualité d'espace et de vision.
  •  

tout est fait pour que vous vous sentiez bien dans votre cinéma.

Posté par michelmartin à 18:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]


12 mars 2018

La Dolce Vita

 

Notre cinéma « La Dolce Vita » : un lieu adapté à votre attente.

 

  • Le projet se développe sur 4 salles et 634 fauteuils. (254/188/96/96 places)

 170609 ¦ Andernos 2015 DCE PROJET V00 - Feuille - 04 - DCE Pro- - Plan du Rez de Chaussée

  • Toutes les salles équipées de très grands écrans (de 9 m à 16,50 m), de projection numérique et 3D, de son Dolby très haut de gamme.

 

  • Toutes les salles sont en gradin qui assurent la meilleure visibilité.

  • Toutes les salles sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Equipements pour l’accueil des mal-voyants et des malentendants.
  • 4

 

  • Un accès très facile pour tous. L’établissement est intégré au cœur de ville, à 10 mn à pieds au maximum de l’ensemble de la ville ; proximité de la piste cyclable du Nord-Bassin avec grand parking deux roues et pour les habitants du nord bassin un vaste parking automobile de 120 places.

 

  • La plus grande des salles est adaptée à l’accueil de spectacles (96 fauteuils supplémentaires, scène de 19 m par 10 m, loges, équipement scénique, etc)
  • 3

Posté par michelmartin à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2018

Réponse au commentaire publie par jfm en date du 28 février 2018

Merci pour vos remarques qui montrent l’intérêt que vous portez à ce beau projet du nouveau cinéma.  Cependant votre argumentaire est, en tous points, contestable.

Vous faites volontairement l’amalgame entre les investissements municipaux publics et l’investissement privé de la construction du cinéma :

-          La réalisation, la viabilisation et l’entretien d’un parking public, sont naturellement de la responsabilité et à la charge de la Commune.  

-          La construction du cinéma est financée à 70 % par l’exploitant ; ce bâtiment sera, à la fin du bail, propriété de la Commune.

-          Le service des Domaines, a été consulté pour l’estimation chiffrée de la transaction. Les valeurs retenues correspondent à leur réponse. 

Vos affirmations sont souvent fausses ou mal documentées :

-          « terrain de près d’un hectare » : FAUX La surface donnée à bail est de 2224 m² (article 2) et non de 10.000 m².

-          « loyer quasi gratuit » FAUX. 23000 € minimum par an.

-          Des frais de fonctionnement non définis : FAUX

  •    Le compte de résultat prévisionnel du cinéma a été établi et présenté aux divers partenaires (Commune, CNC, Région, établissements bancaires) ; il n’a fait l’objet d’aucune critique ou remise en cause.
  •    les conditions précises de répartition des frais de fonctionnement  sont décrites dans l’article 27 : ils sont tous à la charge du Cinéma (chauffage, électricité, nettoyage) !

-          Possibilité de cession des parts : VRAI, mais ce n’est pas un privilège : c’est l’application du droit public ; « Les cinémas du Nord-Bassin » resteraient solidairement garants du respect des engagements initiaux.

-          Possibilité de changer l’activité : FAUX : il y a obligation du cinéma de réaliser un bâtiment conforme au projet (art. 10.1), et aucune modification ne peut être apportée sans l’accord écrit de la Commune

Vos affirmations sont sans fondement :

Sur les « évolutions technologiques qui révolutionneront la distribution cinématographique d'ici une vingtaine d'années et non pas 50 ans » :

Voilà un siècle que l’on proclame que le cinéma est mort ! il ne s’est jamais aussi bien porté : plus de 200 millions de spectateurs tous les ans, 1er marché d’Europe, jamais autant de jeunes dans les salles de cinéma… Les investissements massifs des grandes sociétés (Pathé, UGC, MK2, CGR)  - voir l’exemple de Bordeaux- montrent bien que vous êtes bien le(la) seul(e)  à ne pas croire à l’avenir du 7emeArt !

Enfin, il faut rappeler que les « surprenantes contraintes pour la commune qui ne disposera de sa salle que 16 (seize) jours par an… » ont été négociées avec l’équipe municipale, à l’initiative même de la personne qui est aujourd’hui opposée au projet.

Précisons également que la demande initiale de cette même élue n’était pas d’une capacité de 360 places, mais d’une salle « d’au moins 500 places » (souci des finances de la commune ?)

Rappelons enfin que le nombre de jours de mise à disposition de la salle correspond à l’attente de la Commune en fonction du volume annuel d’animations raisonnablement envisageables.

En conclusion, rappelons que diffuser des « fakes news » ne les a jamais transformées en vérité…

Pour plus d’informations voici des extraits du projet de bail soumis au Conseil Municipal :

Art : 10.1

Le preneur s'oblige à édifier ou faire édifier à ses frais, sur le terrain présentement loué, des constructions conformes au descriptif exposé ci- après. Il ne pourra apporter au projet de construction ainsi défini aucune modification d'exécution ou de détail sans avoir obtenu par écrit l'accord du bailleur à leur sujet.

Art. 10-15

Le preneur pourra céder, conformément à la loi, tout ou partie de ses droits ou les apporter en société à des tiers de son choix. Les cessionnaires ou la société bénéficiaire de l'apport devront s'engager directement envers le bailleur à l'exécution de toutes les conditions du présent bail à construction.

Ils demeurent tenus solidairement entre eux, vis-à-vis du bailleur, des mêmes obligations que le preneur, et celui-ci en reste garant jusqu'à l'achèvement des constructions qu’il s'est engagé à édifier aux termes du présent contrat.

Article 27 - Conditions d’utilisation des locaux vendus.

…La société LES CINEMAS DU NORD BASSIN mettra à la disposition de la commune :

-              les fluides nécessaires pour la réalisation des spectacles

-              les guichets de vente de billetterie nécessaire.

La vente de billetterie et le contrôle des entrées seront effectués par du personnel de la commune.

Le nettoyage après spectacle sera effectué par La société LES CINEMAS DU NORD BASSIN. Les équipements techniques cinéma (écran polichinelle, déplacement et remise en fonction des enceintes sonores) ainsi que la mise sous tension puis au repos de la régie spectacle vivant, seront réalisées exclusivement par le personnel du cinéma. 

Posté par michelmartin à 15:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 février 2018

04_ANDER_FI_Page_1

04_ANDER_FI_Page_2

04_ANDER_FI_Page_3

Posté par michelmartin à 19:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

 02_Andernos_Page_1

 

Posté par michelmartin à 17:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bref retour sur l’exploitation cinématographique sur les rives du bassin

 

A la fin des années 90, Philippe Gonzalez rachetait le rexRex à l’exploitant local, Monsieur Vidal. En une seule saison, les entrées passaient de moins de 10000 par an à plus de 40000 !

Ces chiffres ne se sont jamais démentis depuis une quinzaine d’année, la fréquentation oscillant entre 40 et 55000 spectateurs. Il n’existe pas d’autre réelle exploitation aux environs, sinon la salle polyvalente de Biganos à l’est et la salle surtout saisonnière de Lacanau au nord-ouest. Quelques points de projection itinérants, en été, desservent des campings, mais restent peu actifs.

Pour une population supérieure à 10000 habitants à demeure, avec un accroissement estival considérable (même si la saison est relativement brève) cet espace est notoirement sous-équipé d’un point de vue cinématographique. L’étude de marché que nous avons réalisée estime à 3 fois la fréquentation actuelle le potentiel de la zone et préconise la construction d’un cinéma de 4 ou 5 salles et entre 600 et 700 places.

C’est le projet que nous réalisons avec le cinéma « La Dolce Vita ».

plage

 

Posté par michelmartin à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Votre cinéma Rex Andernos les Bains

frontispice blog_01

Cet après-midi à Andernos-les-Bains ensoleillé. Vent modéré. La fiabilité de la situation est bonne, avec le bon ensoleillement qui se confirme. Cette nuit ciel clair. Vent faible.

Posté par michelmartin à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]